samedi 11 octobre 2008

Pour toi, mon ami(e)...

Voîlà un truc que je viens de ressortir d'un vieux tiroir... J'ai écris une seule fois dans ma vie une chanson. En voici les paroles :

Pour toi, mon ami(e)

Aux croisées de leur chemin 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour prendre le départ 
D’une belle histoire sans fin 
De l’amour, m’direz vous ? 
Ah mais non pas du tout ! 
L’amitié a bien accepté le rendez-vous 
Ca y est ces deux-là c’est parti pour la vie 

Refrain : 
 
L’amitié se construit 
  De p’tits riens de la vie 
  Et qui donnent au final 
  Quelque chose de grand, de phénoménal 


Un ami, face à lui 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour piger sans écart 
Nos pensées de la vie 
On est nu face à lui 
Il est nu face à nous 
Et voila c’est comme ça que de nous, il sait tout 
Ces deux là qui se marrent, ils auront la belle vie 

Tous les jours c’est pas rose 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour savoir sans écart 
Qu’parfois c’est même morose 
Mais voila on s’le dit 
Une épaule, c’est fini 
Et le petit souci est bel et bien parti 
Ces deux là, ils s’écoutent, se conseillent, c’est la vie 

Toi qui es mon ami 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour un de ces fou rires, de ces délires inespérés 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour une épaule sur laquelle pleurer, sur laquelle compter 
Il suffira d’un geste, ou peut-être d’un regard 
Pour construire, qui sait ? La plus belle des histoires 

Toi qui es mon ami(e), je te le dis : JE T’AIME 

La chanson avait biensûr été mise en musique.

Pour tout ceux qui s'en souviennent....

(et ceux entrés dans ma vie après l'écriture de cette chanson)

2 commentaires:

Céline a dit…

qui pourrait l'oublier, on l'a chantée tellement de fois...

greg a dit…

ah tu l'as retrouvé finalement